Belœil, le 5 mai 2017 – Jean-François Lessard, le candidat de la convergence dans la campagne au poste de co-porte-parole de Québec solidaire trouve que Jean-François Lisée lui complique la tâche.

« Ça fait des semaines que je parcours le Québec à la rencontre des membres de QS pour les convaincre de voter en faveur d’un dialogue avec le PQ », lance le candidat. « Si M. Lisée veut vraiment la convergence, il ne s’aide pas du tout… Il ne m’aide pas du tout non plus! Il n’aide pas la convergence. »

Un des deux opposants à Gabriel Nadeau-Dubois dans la campagne au porte-parolat de QS demande à Jean-François Lisée de mettre de l’eau dans son vin.

« Les discussions internes de QS n’ont pas à répondre à des standards dictés par le PQ. Cette ingérence est d’autant plus injustifiée que les discussions et les débats allaient plutôt bon train avant l’intervention de monsieur Lisée. Certes, les opposants à la convergence sont beaucoup plus loquaces. Mais j’invite monsieur Lisée à ne pas se fier à la pointe de l’iceberg pour décrier une situation qu’il n’est pas en mesure de connaître en profondeur. Il reste deux semaines avant le congrès. Je lui demande d’éviter tout geste ou tout discours qui pourrait faire en sorte de braquer les membres de QS et de rejeter la convergence. Auquel cas, le chef du PQ aurait joué le jeu des membres de son caucus qui sont plutôt favorables à une alliance avec la CAQ », conclut le candidat.

Rappelons que le congrès de Québec solidaire se tiendra les 19, 20, 21 et 22 mai prochains. D’ici là, M. Lessard entend organiser un dernier événement de campagne au Quai des brumes le 12 mai prochain.